TransFagTrad

Collectif de traductions d’archives trans FTM homosexuelles

Catégorie : Autres articles

  • Réappropriation et « pédale »

    Réappropriation et « pédale »

    Quand je suis sorti du placard « transpédé » (transfag) et trannyfag étaient des termes fréquemment utilisés à droite et à gauche. L’usage de Trannyfag a ralenti un peu (largement dû aux femmes trans démontrant avec justesse qu’on ne peut pas se réapproprier un mot qui n’est pas habituellement utilisé pour vous décrire), mais « transpédé » existe toujours – même…

  • La contrainte à l’hétérosexualité chez les transmasc (et le chemin vers la pédalerie) – partie 1

    La contrainte à l’hétérosexualité chez les transmasc (et le chemin vers la pédalerie) – partie 1

    La contrainte à l’hétérosexualité, appelée la comphet ou l’hétéronormativité, c’est l’idée que, dans notre société, l’hétérosexualité est présupposée et imposée. La comphet s’impose avant tout aux lesbiennes, puisque le monde entier répète (à elles et à toustes les autres) que ce qu’il y a de plus important, c’est les hommes. Mais qu’est-ce qui se passe…

  • Des hommes trans et des personnes transmasculines sous testostérone ont développé du tissu prostatique

    Des hommes trans et des personnes transmasculines sous testostérone ont développé du tissu prostatique

    Les connaissances du grand public sur les changements physiques induits par les transitions médicales peuvent être étonnamment lacunaires : les seins des femmes trans sont souvent pris (à tord) pour des implants ; nos néovagins, pourtant cicatrisés depuis bien longtemps, sont cruellement qualifiés de « plaies ouvertes »

  • To Survive On This Shore : Sky, 64 ans, Palm Springs (Californie)

    To Survive On This Shore : Sky, 64 ans, Palm Springs (Californie)

    Je me décrirais comme un homme trans gay polyamoureux, avec une sacrée préférence pour les bears. Un homme gay qui se trouve être très différent de beaucoup d’autres hommes gays, mais assurément polyamoureux. Ça fait un peu plus de 25 ans que mon partenaire et moi sommes ensemble, et c’était ça qui était au cœur…

  • Sortir des ténèbres

    Sortir des ténèbres

    Sortir des ténèbres Quand j’étais au lycée j’avais désespérément besoin de rencontrer des hommes gays. Je les ai cherchés là où j’avais toujours entendu dire qu’ils étaient…au théâtre.