Réappropriation et « pédale »

Traduit de l’article « Reappropriation and faggot » par Not Another Aiden (2010)

Collage par noway

Quand je suis sorti du placard « transpédé » (transfag) et trannyfag1 étaient des termes fréquemment utilisés à droite et à gauche. L’usage de Trannyfag a ralenti un peu (largement dû aux femmes trans démontrant avec justesse qu’on ne peut pas se réapproprier un mot qui n’est pas habituellement utilisé pour vous décrire), mais « transpédé » existe toujours – même s’il a changé de sens deux, trois fois. Je n’aime pas particulièrement ces termes, mais je comprends le désir de trouver quelque chose, peu importe quoi, qui décrit correctement qui vous êtes, donc je fais avec.

Cependant, ça me rend vraiment malade de voir la montée soudaine de mecs trans qui utilisent «pédale» (faggot) pour se désigner. Avec tout le respect que je dois aux mecs qui viennent juste de sortir du placard, vous êtes une bande de crétins si vous pensez que ce genre de conneries va vous mener quelque part.

Notez que les mecs qui passent et les mecs cis utilisent rarement même « pédé » pour se nommer – et quand ils le font c’est dans des contextes très définis. « Pédale » n’est pas la version homme gay de « gouine » (dyke), il n’y a pas de vrai débat pour savoir si ça devrait ou pas être réapproprié. C’est plus comme « paki »2 que « JAP »3 (Juif, non asiatique).

Ce qui est encore plus irritant est que la plupart des mecs qui décident de se « réapproprier » le mot n’ont jamais été appelés comme ça. Tout comme « travelo » (tranny), vous ne pouvez pas vous réapproprier celui-là. Jusqu’à ce que vous ayez vécu la peur intense qui vous attrape quand un inconnu vous crie « péd ale » dans la rue, vous n’avez rien à vous réapproprier.

Pour être honnête, je n’ai pas pigé au début. Je savais qu’il fallait mieux ne pas l’utiliser parce que j’ai grandi avec des mecs gays, mais je ne voyais pas trop en quoi c’était différent de « pédé » ou de « dégénéré » (queer). Et puis je me suis fait tabasser. Ouais, les mecs qui m’ont frappé ont crié « pédé » et « dégénéré » (queer) deux, trois fois, mais ce qu’ils kiffaient vraiment c’était « pédale ».

Il y a une différence. C’est seulement trois lettres, mais c’est énorme. Apprenez-le de moi, dès maintenant, un mec lambda sur internet. Autrement vous risquez de devoir l’apprendre de la part d’une bande de voyous qui vous le feront rentrer dans le crâne, en vous tabassant avec.

Texte traduit et partagé par Lazz, relu collectivement par Loren, noway, Balthazar, rétropédale, Ange, vana.

  1. Tranny est une insulte transphobe, en particulier transmisogyne, qui peut se traduire par « travelo ». Fag peut se traduire par « pédé ». ↩︎
  2. Insulte dirigée vers les personnes originaires du Pakistan. ↩︎
  3. JAP (Jewish American Princess, princesse américaine juive) est une insulte utilisée pour désigner une jeune femme juive « pourrie gâtée ». ↩︎